Elisabeth Moss clarifie les commentaires selon lesquels l'histoire de la servante n'est pas une histoire féministe : 'C'était un réveil intéressant'

Elisabeth Moss a admis qu'elle avait 'clairement dit la mauvaise chose' lorsqu'elle a fait remarquer que Le conte de la servante ' n'est pas une histoire féministe, c'est une histoire humaine '.

L'actrice de 34 ans est pleinement consciente que la série télévisée adaptée du roman classique de Margaret Atwood est « avant tout féministe », mais pour elle, ce n'est « pas seul une œuvre féministe ».



'Je ne pense pas que cela ait été éloigné d'être une émission féministe', a déclaré Moss aux journalistes, y compris Elle UK.



«Je ne pense pas avoir dit clairement la bonne chose. Si je dis quelque chose qui amène les gens à penser que je ne suis pas féministe ou Le conte de la servante n'est pas féministe, alors évidemment je n'ai pas dit la bonne chose.

La servante Hulu

«Je pense que pour moi, ce n'est pas seulement un travail féministe. Il y a beaucoup de groupes qui sont punis et très décriés dans le spectacle. Ce n'est pas seulement féministe. Est-elle avant tout féministe ? Bien sûr.



«Donc, il s'agit avant tout d'une femme. [Mais] il s'agit de beaucoup d'autres choses.'

Les Haut du lac La star a également déclaré que bien qu'elle ne soit pas une politicienne, elle est consciente que les femmes doivent maintenant plus que jamais s'approprier leur féminisme et devenir vocales et actives.

«Je pense aussi que je ne suis pas un politicien – je ne suis pas formé pour parler de cette merde. Je suis une femme, je suis une personne, et je fais de mon mieux », a-t-elle poursuivi. «Ce fut un réveil intéressant. Ce fut une expérience d'apprentissage intéressante. Je ne savais pas que quelqu'un s'en foutait de ce que je disais.



'J'ai vécu une existence privilégiée en tant que femme blanche en Amérique, et je pense que beaucoup de femmes comme moi ont dû s'approprier leur féminisme et devenir vocales et actives d'une manière dont nous n'avons pas ressenti le besoin. avant. Nous vivons à une autre époque », a-t-elle ajouté.

En avril, lors d'une table ronde au Tribeca Film Festival, Moss avait déclaré: '[ Le conte de la servante] Ce n'est pas une histoire féministe ; c'est une histoire humaine, parce que les droits des femmes sont des droits humains.'

Atwood a ensuite tweeté que le commentaire nécessitait 'un' seulement ', un 'aussi' et une définition des droits de l'homme du mot féministe.



Moss incarne l'esclave Offred dans la série Hulu et Channel 4, contraint à la servitude sexuelle pour avoir des enfants pour les épouses stériles de l'élite tout en vivant sous une théocratie totalitaire.

En tant que propriété de l'État et sous une dictature militaire, Offred devient la concubine forcée de The Commander (Joseph Fiennes) afin de concevoir pour sa femme Serena (Yvonne Strahovski).

Le conte de la servante continue sur Channel 4 à 21h le dimanche 4 juin.

Histoire connexe Histoire connexe