Demandez à E. Jean : j'ai une liaison avec un collègue marié plus âgé

Cher E. Jean : Le mois dernier, un gars de notre entreprise est venu dans mon bureau et nous avons fini par avoir une conversation de quatre heures sur nos vies. La semaine dernière, il est revenu, et après que tout le monde ait quitté le bureau, j'ai fini par lui faire une fellation. C'était ma première fois.

Il m'a fait savoir que j'étais trop jeune pour que « nous ayons une relation », parce qu'il a dit que je « le quitterais quand je trouverais quelqu'un de mon âge ». J'ai 21 ans. Il a 37 ans et est marié. Hier, je l'ai vu, j'ai succombé à la tentation et je lui ai encore fait une fellation ! Par la suite, il a dit qu'il «mettait le pied à terre» et y mettait fin «pour toujours».



Est-ce que j'ai fait quelque chose de mal? A-t-il vraiment peur que je le quitte pour quelqu'un de mon âge ? Ou que je pourrais nuire à sa carrière ? C'est très dur de le voir au travail et de prétendre que rien ne s'est passé entre nous. J'ai honte d'avoir des sentiments pour lui. Dois-je attendre qu'il fasse le prochain pas ? Ou devrais-je le croire quand il dit que c'est fini pour toujours ? —Confondu et utilisé




Confus, mon cher : Je ne sais pas par où commencer, alors, avec votre permission, permettez-moi simplement d'énumérer les cinq dernières questions marquantes de votre lettre et de m'efforcer d'y répondre.

1. « Ai-je fait quelque chose de mal ? » Oui. Vous ne devez pas faire de fellation à un homme marié.



2. « A-t-il vraiment peur que je le quitte pour quelqu'un de mon âge ? » Non. Il a peur que sa femme le quitte et prenne la maison, le bateau, la voiture et les enfants quand elle apprendra qu'il se fait sucer par un jeune de 21 ans au bureau.

3. « Ou que je pourrais nuire à sa carrière ? » Tu sommes seulement 21, ce qui doit être votre excuse pour être un ignorant complet. Mais parce que je veux que vous soyez heureux et que vous trouviez un sens à votre vie, laissez-moi vous parler le plus clairement possible sur ce point : recevoir une fellation de votre part au bureau ne nuira pas à la carrière de cette immonde excroissance. Ce sera tuer ce. S'il est gestionnaire, chef d'équipe ou superviseur, lorsque les gens le découvrent—et ils faire découvrez-le, croyez-moi, il sera probablement congédié. De toute façon, son statut sera anéanti. Quant à votre statut et votre réputation, si la nouvelle se répand, vous avez terminé. Ce n'est certainement pas ce que la directrice de l'exploitation de Facebook, Sheryl Sandberg, voulait dire lorsqu'elle a conseillé aux jeunes femmes de « s'appuyer sur ».

4. « Devrais-je attendre qu'il fasse le prochain pas ? » Non. Vous devez prendre les devants. Demandez un transfert. Pourquoi? Voir ci-dessous:



5. 'Devrais-je le croire quand il dit que c'est fini 'pour toujours' ?' Non. Parce que vous êtes une cible jeune, facile et paresseuse, il va bientôt s'écrouler et revenir après vous. Jusqu'à ce que vous soyez transféré, ne restez jamais seul au bureau et – permettez-moi de parler sévèrement – ​​ne restez jamais tard ; ne jamais se rendre!

Cette lettre provient des archives Ask E. Jean, 1993-2017. Envoyez vos questions à E. Jean à E.Jean@AskEJean.com .



Ce contenu est créé et maintenu par un tiers, et importé sur cette page pour aider les utilisateurs à fournir leurs adresses e-mail. Vous pourrez peut-être trouver plus d'informations à ce sujet et d'autres contenus similaires sur piano.io